Actualités

Bonnes vacances à tous, profitez et reposez-vous bien.

Infos rentrée 2020-2021 :

Voici l’ébauche de la procédure de reprise pour le club.

  • Point 1 : reprise si possible (si autorisation de la mairie) le mardi 8 septembre au dojo du Château
  • Point 2 : cours les mardis et jeudis à 10h pour les séniors et 18h30 pour tous
  • Point 3 : durée des cours : 1h
  • Point 4 : arriver au dojo en tenue kimono sans hakama, pas d’utilisation des vestiaires, désinfection des mains avant et après la séance
  • Point 5 : Utilisation du bokken et du jo  personnel ou club avec désinfection avant et après
  • Point 6 : Port du masque personnel (et jetable si possible) dans le dojo et sur les tatamis
  • Point 7 : Pratique à deux autorisée sous conditions : un seul partenaire pour toute la séance avec désinfection des mains avant et après la pratique.

Cotisation annuelle :

En ce qui concerne le volet finance, pour l’année 2020/2021 la cotisation annuelle est ramenée à la valeur du trimestre 38€ et de la licence à 36€ soit une somme de 74€ à l’année pour les adultes et séniors, les étudiants régleront la somme de 62€ et les enfants (moins de 14 ans) 52€.

Règlement :

par virement si possible : BIC : CMCIFR2A / IBAN : FR76 1562 9029 0000 0157 6694 021 ou par chèque à l’ordre de l’Aïkido Charleville-Mézières Ardennes ou par espèces au dojo

INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE DIRECTEMENT ICI

Protocole FFAB de reprise d’activité du 22/07/2020 à voir ici.

Nouveau Calendrier FFAB-GHAAN


C’est avec une profonde tristesse que nous vous faisons part du décès de René TROGNON survenu le 19 Juillet.

René était un pratiquant de la première heure de la FFAB. Il a occupé de nombreuses responsabilités aussi bien régionales que nationales. Il a notamment été membre du comité directeur national, Président de la ligue de Lorraine, CEN depuis la création de la FFAB en 1982 – 7ème Dan, membre des jurys d’examen du Brevet d’Etat et responsable de la commission Seniors Grands Débutants.

René avait de très grandes qualités et avait su allier sa pratique et son humanisme.

Nous présentons nos très sincères condoléances à sa famille.


Vincent, nous ne t’oublions pas